Organismes / Guinée-Bissau - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Guinée-Bissau

  • Nom du pays : Guinée-Bissau.
  • Nom officiel : République de Guinée-Bissau.
  • Nature de l'Etat : République unitaire.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 36 120 km².
  • Capitale : Bissau.
  • Frontières : Sénégal, Guinée, en bordure de l'océan Atlantique.

Population

  • Nombre d'habitants : 1,3 million (2003).
  • Langue(s) : portugais, langues africaines.
  • Religions : animistes (65%), musulmans (30%), chrétiens (5%).

Economie

>L'agriculture est essentiellement vivrière (riz, millet,céréales). Les cultures d'exportation sont constituées de noix de cajou, d'arachide et de noix de coco.
>La pêche constitue, avec un potentiel important, une des premières sources de revenus du pays.
>La Guinée-Bissau a integré la zone franc en 1997.

Histoire

>1446 : Nuno Tristao, explorateur portugais, découvre la région.
>15e s. : Etablissement de comptoirs portugais sur la côte.
>16e au 18e s. : Important marché d'esclaves.
>1879 : La Guinée-Bissau devient colonie portugaise. La colonisation de l'intérieur du pays débute.
>1886 : Traité avec la France sur le tracé des frontières.
>1905 : Les frontières sont définitivement fixées.
>1942 : Bissau devient la nouvelle capitale.
>1951 : Le pays est territoire d'outre-mer portugais et est représenté à l'assemblée portugaise.
>1956 : Amilcar Cabral crée le PAIGC (Parti africain pour l'indépedance de la Guinée et du Cap-Vert), mouvement nationaliste comprenant la colonie du Cap-Vert.
>1960 : Début de la guérilla.
>1973 : L'indépendance est proclamée par le PAIGC.
>1974 : Lisbonne signe un accord d'indépendance de la province. Le PAIGC avec à sa tête Luis Cabral prend le pouvoir et met en place un régime socialiste, avec un parti unique.
>1980 : Dans une situation économique en crise, un coup d'Etat militaire porte au pouvoir le commandant Joao Bernardo Vieira. L'union avec le Cap Vert prend fin.
>1984 : Joao Vieira est élu.
>1987 : Le gouvernement met fin au système socialiste d'économie.
>1989 : Réélection de Vieira.
>1991 : Le multipartisme est autorisé.
>1994 : Joao Bernardo Viera est réélu à la présidence de la république à l'occasion d'élections pluralistes.
>1998 : Affrontements armés dans la capitale.
>1999 : La rébellion oblige le président Vieira à quitter son poste. Une nouvelle constitution est adoptée par l'Assemblée Nationale Populaire (ANP). Kumba Yalla, à la tête du Parti de la rénovation sociale (PRS), est élu à la présidence du pays.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés