Organismes / Burundi - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Burundi

  • Nom du pays : Burundi.
  • Nom officiel : République du Burundi.
  • Nature de l'Etat : République.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 27 830 km².
  • Capitale : Bujumbura.
  • Frontières : Rwanda, Tanzanie, et République Démocratique du Congo.

Population

  • Nombre d'habitants : 10,2 millions (2011).
  • Langue(s) : Kirundi et Français (officielles), Swahili.
  • Religions : Chrétiens (67%), animistes (32%).

Economie

>L'économie est largement basée sur l'agriculture. Le secteur industriel est très faiblement développé.
>L'agriculture est très largement vivrière (90% de la population tire sa subsistance de ce type d'agriculture).
>Les exportations sont basées sur le café.
>L'économie a souffert des violences ethniques récentes.
>Ressources : Importantes réserves non exploitées de nickel (5% des réserves mondiales) et de pétrole dans le lac Tanganyika - Gisements d'or et de vanadium.


Histoire

>Les pygmées Twas sont les premiers habitants de la région. Ils représentent actuellement 1% de la population du Burundi. Les Hutus arrivèrent ensuite pendant plusieurs siècles : ils représentent actuellement 85% de la population. Les Tutsis sont arrivés plus récemment : ils représentent actuellement 14% de la population.
>Un royaume fut instauré qui connut une expansion à partir du XVIIe siècle. Les Hutus et les Twas devinrent une caste inférieure.
>Le Burundi fut placé sous domination allemande en 1885 puis sous domination belge en 1919.
>L'indépendance est proclamée en 1962. Une rébellion hutue en 1965 est vigoureusement réprimée. Un coup d'Etat militaire établit en 1966 la République. Une purge éloigne les Hutus du gouvernement et de l'armée.
>En 1972, 150.000 Hutus sont massacrés et environ autant se réfugient dans les pays voisins.
>A partir de 1990, une politique de réconciliation nationale est amorcée. Les partis de l'opposition sont à nouveau autorisés. Au terme des premières élections présidentielles libres, un Hutu, Melchior Ndadaye, arrive au pouvoir en 1993.
>Plusieurs mois plus tard, un coup d'Etat renverse le pouvoir ; le Président est assassiné. L'armée commet des massacres. Les violences ethniques causent la mort de 150.000 Hutus et Tutsis et l'exil de plusieurs centaines de milliers de personnes.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés