Organismes / Burkina Faso - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Burkina Faso

  • Nom du pays : Burkina.
  • Nom officiel : Burkina Faso.
  • Nature de l'Etat : République parlementaire.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 274 200 km².
  • Capitale : Ouagadougou.
  • Frontières : Mali, Niger, Bénin, Togo, Ghana et Côte d'Ivoire.

Population

  • Nombre d'habitants : 16,7 millions (2011).
  • Langue(s) : français (officielle), langues africaines.
  • Religions : Musulmans (50%), Chrétiens (10%), animistes (40%).

Economie

>Malgré un vaste programme de réformes économiques et sociales ainsi que l’aide internationale, le Burkina Faso reste l'un des pays les plus pauvres du monde. La majorité de la population n’a pas accès aux infrastructures de santé et d’éducation ni à l’eau potable.
>Le pays est faiblement pourvu en ressources naturelles. Il souffre de son enclavement dans la région.
>L’agriculture, essentiellement vivrière, est un secteur clé de l’économie mais elle pâtit de sécheresses récurrentes. Le coton et les oléagineux (karité, sésame) sont les principaux produits d’exportation.
>L’artisanat mobilise une part importante de la population active.
>Ressources : le pays dispose d’importants gisements d’or qu’il exploite.


Histoire

>1er millénaire avant J.C. : Traces de peuplement très anciennes (pierres taillées, poteries, gravures…).
>11ème-14ème siècles : Constitution de quatre royaumes, avec l’arrivée des Mossi.
>1896 : Le royaume mossi de Ouagadougou devient un protectorat français. Les autres royaumes, toujours divisés, sont également sous domination française.
>1904 : Rattachement des pays de Haute-Volta à la colonie du Haut Sénégal-Niger, qui fait partie de l’Afrique occidentale française.
>1914-1918 : Participation à la Première guerre mondiale, au sein des tirailleurs sénégalais.
>1919 : Création de la colonie de Haute-Volta, démembrée en 1932 et partagée entre la Côte d'Ivoire, le Mali et le Niger.
>1958 : Proclamation de la République de Haute-Volta, qui a retrouvé ses frontières de 1932, au sein de la Communauté française. Maurice Yaméogo est élu président de la République. Le pays connaîtra par la suite une succession de coups d’Etat militaires.
>1960 : Proclamation de l’indépendance.
>1966 : Soulèvement populaire dû aux mesures d’austérité prises par le gouvernement.
>1974 : Conflit frontalier avec le Mali.
>1982 : Un nouveau coup d’Etat militaire amène le capitaine Thomas Sangara au pouvoir, comme chef du gouvernement.
>1983 à 1987 : Le Conseil national de la révolution (CNR) désigne Thomas Sankara comme président. Proclamation de la Révolution Démocratique et Populaire (RDP). La Haute-Volta change de nom et devient Burkina Faso, "le pays des hommes intègres" (1984). Sankara s'engage dans une politique économique nationaliste et progressiste et dans une politique de non-alignement sur le plan international.
>1987 : Thomas Sankara est tué lors d’un putsch qui porte à la direction du pays le numéro deux du régime, le capitaine Blaise Compaoré
>1991 : Signature d'un premier plan d'ajustement structurel avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international et adoption par référendum d'une Constitution démocratique. Election de Blaise Compaoré, seul candidat en lice à la présidence du Faso.
>1995 : Elections municipales remportées par le parti du Président dans la plupart des communes.
>1997 : Révision de la Constitution. La révision de l'article 37 rend désormais indéfiniment rééligible le Président du Burkina Faso.
>1998 : Election présidentielle. Le Président Blaise Compaoré est réélu.
>2005 : Les autorités Burkinabé se plaignent des exactions contre leurs ressortissants en Côte d'Ivoire, soupçonnés de soutenir la rébellion. Compaoré obtient un troisième mandat présidentiel de 5 ans.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés