Organismes / Algérie - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Algérie

  • Nom du pays : Algérie
  • Nom officiel : République populaire et démocratique d'Algérie.
  • Nature de l'Etat : République unitaire.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 2,38 millions de km².
  • Capitale : Alger
  • Frontières : Maroc, Tunisie, Libye, Mali, Mauritanie, Niger, en bordure de la mer Méditerranée.

Population

  • Nombre d'habitants : 36 millions (2011).
  • Langue(s) : arabe (officielle), berbères (kabyle, chaouia, tamasheq), français.
  • Religions : musulmans sunnites (99%), autres (1%).

Economie

>En raison du climat et du relief, l'agriculture n'est développée que sur une infime partie du territoire, qui compte moins de 5% de terres cultivables. On y produit principalement du blé et de l'orge, mais aussi des pommes de terre, de la vigne, des agrumes, des oliviers et des dattiers, qui permettent de subvenir pour un tiers aux besoins alimentaires du pays. Une politique d'irrigation dans le sud du pays a été initiée dans les années 1980. L'Algérie a un cheptel important, et développe également le secteur de l'aviculture ; dynamisme du secteur de la pêche.
>Les hydrocarbures constituent la principale ressource du pays, avec d'importantes réserves de gaz naturel (5ème rang mondial) et de pétrole (14ème rang mondial), dont l'exploitation fournit plus de la moitié des recettes du pays et la quasi-totalité des ressources en devises. L'Algérie possède aussi des mines de plomb, zinc, cuivre, mercure, or, étain, wolfram, uranium et surtout des gisements de fer, dont l'importance peut faire un jour du pays l'un des plus gros producteurs de fer au monde.
>Depuis l'indépendance du pays, les orientations économiques ont privilégié l'industrialisation du pays : raffinage du pétrole, pétrochimie, agroalimentaire, textile, exploitation minière et électrique.
>Des infrastructures de qualité ont été développées, notamment sur le plan des transports (l'Algérie est dotée du réseau routier le plus important d'Afrique et de lignes aériennes permettant une bonne desserte intérieure et extérieure). Le pays accuse néanmoins un retard en matière d'urbanisation et d'adduction.
>A une période d'étatisation de l'économie, instaurée après l'indépendance, a succédé depuis les années 1980 une ouverture à l'économie de marché, ainsi que la privatisation des entreprises et l'association à des compagnies étrangères pour l'exploitation des hydrocarbures. Le chômage, important, touche essentiellement la population active jeune.

Histoire

>Les plus anciens ossements humains retrouvés dans le sol algérien datent de plus de 500.000 ans.
>Les ethnies berbères, dont on ne connaît précisément l'origine, se sont constituées tout au long de la préhistoire.
>6ème s. av. J.C. : installation par les Phéniciens de comptoirs sur la côte nord-africaine.
>Dans l'Antiquité, les Berbères s'organisent en tribus et en confédérations. Unification du pays par le chef numide allié de Rome Massinissa au 2ème s. av. J.C. Son petit-fils Jugurtha soulèvera une insurrection contre Rome, qui le vaincra en 105 av. J.C. En 40 ap. J.C., la Numidie devient province romaine et le "grenier de Rome".
>Les légions romaines se retirent de Numidie au 4ème siècle et le pays, christianisé, connaît une brève indépendance.
>429 : invasion par les Vandales, alors que le pays connaît une période d'anarchie. Ceux-ci constituent un royaume qui durera jusqu'en 533, date de la conquête menée à l'initiative de l'empereur byzantin Justinien 1er dans sa tentative de restauration de l'Empire Romain.
>647 : Les Byzantins sont défaits par les armées arabo-musulmanes. La population côtière se convertit rapidement à l'Islam, tandis qu'à l'est, les nouveaux arrivants se heurtent à des révoltes berbères. Les Berbères s'islamisent néanmoins massivement dès le début du 8ème siècle et le pays devient province ommeyade avant de se morceler à nouveau en royaumes indépendants.
>11ème-13ème s. : Dynasties berbères des Almoravides et des Almohades.
>15ème-16ème s. : La Reconquête espagnole (Reconquista) entraîne l'arrivée en Afrique du Nord des Andalous juifs et musulmans. Devant les attaques espagnoles, les villes nord-africaines font appel pour les défendre à des corsaires. Parmi eux les plus célèbres sont les frères Barberousse, qui résistèrent au siège d'Alger par Charles Quint (1541) et fondèrent la régence d'Alger, sous l'autorité ottomane.
>16ème-19ème siècle : La période ottomane est une période de stabilité politique. L'Algérie, devenue une puissance militaire maritime, contrôle le trafic en Méditerranée. Moyennant finances, sa flotte assure la protection des navires européens et américains.
>1830-1847 : La conquête de l'Algérie par la France débuta sous Charles X, qui prétexta du coup d'éventail porté au Consul de France par le Dey d'Alger. Elle rencontra une forte résistance et ne s'acheva qu'avec la défaite de l'Emir Abd-el-Kader en 1847.
>La colonisation française prit fin en 1962 avec les accords d'Evian, au terme d'une guerre d'indépendance qui avait débuté le 1er novembre 1954.
>L'Algérie a joué un rôle important à la tête des pays "non-alignés" après son indépendance et pendant la guerre froide.
>Depuis 1992 et l'annulation des élections législatives favorables au Front Islamique du Salut (FIS), le pays a été plongé dans une guerre civile qui aurait fait 100.000 morts.
>1999 : Abdelaziz Bouteflika est élu Président de la République. Oui massif à un référendum sur la "concorde civile".

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés