Organismes / Bolivie - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Bolivie

  • Nom du pays : Bolivie.
  • Nom officiel : République de Bolivie.
  • Nature de l'Etat : république.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 1 098 million km².
  • Capitale : La Paz (capitale administrative); Sucre (capitale constitutionnelle).
  • Frontières : Brésil, Paraguay, Argentine, Chili et Pérou.

Population

  • Nombre d'habitants : 10,1 millions (2011)
  • Langue(s) : espagnol (officielle), quechua, aymara, guarani.
  • Religions : chrétiens (85%), autres (15%).

Economie

>La Bolivie reste l’un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud. Elle a trèslongtemps souffert d’un pillage (l' affirmation amène à se demander par qui ?) systématique de ses ressources naturelles (hydrocarbures notamment).
>Elle est le premier pays producteur d'étain au monde. Elle dispose également d'autres richesses minérales (or, zinc, argent).
>Les récentes découvertes de gisements pétroliers et gaziers ont ouvert de nouvelles perspectives économiques à moyen terme.
>Plus de la moitié de la population active est employée dans le secteur agricole dont la productivité reste faible. La culture illégale du coca concurrence la production de cultures vivrières pour assurer la subsistance des paysans.
>Depuis plus d'une dizaine d'années, le gouvernement bolivien encourage la prise de participation des investisseurs dans le secteur privé.

Histoire

>Peuplée d'Aymaras et de Quechuas (dont les descendants constituent actuellement les 2/3 de la population bolivienne), la Bolivie est conquise par les Incas à la fin du 15ème siècle ; avant d'être conquise par les Espagnols au cours du 16ème siècle. Elle est alors intégrée à la vice-royauté du Pérou.
>En 1809, Simon Bolivar, qui donna son nom à la Bolivie, suscite les premiers soulèvements contre les Espagnols, qui aboutissent en 1825 à la victoire des Boliviens et à leur indépendance.
>Par la suite, la Bolivie est privée par ses voisins d'une partie de son territoire. Le pays perd avec la province d'Atacama son accès à la mer à l'issue de la guerre du Pacifique (1879-1883), au profit du Chili.
>En 1903, le régime d'Acre, territoire riche en caoutchouc est cédé au Brésil. Enfin, au terme de la guerre du Chaco (1932-1935) contre le Paraguay, la Bolivie perd les 3/4 du territoire du Chaco.
>Durant les années 30, la stabilité politique est troublée par la succession de guerres civiles, révolutions et régimes militaires.
>1952 : La Bolivie connaît une de ses plus importantes révolutions sociales. Une partie de la population indienne se révolte contre le régime.
>En 1967, le révolutionnaire argentin Che Guevara est tué après avoir dirigé pendant plusieurs années un mouvement de guérilla bolivien contre la junte militaire alors au pouvoir.
>Les dictatures militaires se succèdent jusqu'au retour de la démocratie en 1982. Le pays est lourdement endetté et connaît une forte inflation.
>En remportant l’élection présidentielle de 1993, l’entrepreneur minier Gonzalo Sánchez de Lozada conduit une politique de libéralisation économique. La situation sociale du pays s'améliore.
>En 1994, la Constitution proclame que les peuples autochtones ont des droits sociaux, culturels, économiques et linguistiques.
>2003 : Manifestations ouvrières et amérindiennes sur la question du partage des bénéfices du gaz. Elles sont réprimées dans le sang.
>2005 : Election d’Evo Morales, leader socialiste d’origine indienne, à la Présidence de la République.
>2006 : Ancien porte-parole des populations défavorisées, Morales nationalise les entreprises gazières et pétrolières, ainsi que d’autres richesses naturelles, en renégociant les contrats avec les entreprises étrangères.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés