Organismes / Albanie - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Albanie

  • Nom du pays : Albanie.
  • Nom officiel : République d'Albanie.
  • Nature de l'Etat : République.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 28 748 km².
  • Capitale : Tirana.
  • Frontières : Serbie et Monténégro, Macédoine, Grèce, en bordure de la mer Adriatique.

Population

  • Nombre d'habitants : 3,2 millions (2011).
  • Langue(s) : Albanais (officielle), italien, grec.
  • Religions : Musulmans (70%), Orthodoxes (20%), Catholiques (10%).

Economie

>L’économie albanaise repose sur certains secteurs clés tels que le secteur agricole, l’agro-industrie, le tourisme et l’industrie. Les années 1990 ont constitué pour le pays une période de transition politique et économique, de libéralisation post-communiste.
>Agriculture et élevage : l’Albanie reste un pays essentiellement agricole, en cours de modernisation. Ce secteur se caractérise par la parcellisation des terres.
>Mines et énergie : le pays dispose de réserves importantes de chrome, cuivre, ferro-nickel, sables bitumineux, argiles et calcaires (encore peu exploités).
>Tourisme : avec 470 km de côte, l’Albanie est dotée de potentialités importantes pour le développement du tourisme.
>Industrie : le pays a les moyens en matières premières et en main d’œuvre d’assurer le développement de son industrie. On recense de nombreuses petites entreprises dans les secteurs de l’agro-industrie, des textiles, des chaussures et de l’industrie du bois mais elles ne parviennent pas à exporter.
>L’Albanie est un des pays les moins urbanisés d’Europe : plus de la moitié de la population vit dans les zones rurales.

Histoire

>L’Illyrie, actuel territoire de l’Albanie, est dominée par de grands empires : romain (167 av. J.C.), byzantin, serbe puis ottoman (1478).
>18ème s. : établissement de principautés indépendantes dans le nord et le sud du pays.
>19ème s. : reconquête de l’Albanie par les Ottomans qui lui accordent une relative autonomie.
>1912 : le congrès national albanais proclame l’indépendance de l’Albanie, profitant de l’engagement des empires dans les guerres balkaniques. Les frontières de l’Etat sont définies.
>1920 : Tirana devient la capitale du pays.
>1924 : instauration de la démocratie et d’une réforme agraire visant la redistribution des terres. Six mois plus tard, avec le soutien des propriétaires terriens, instauration d’une monarchie autoritaire par Ahmed Zogu qui s’autoproclame roi d’Albanie sous le nom de Zog 1er.
>1939 : Occupation de l'Albanie par l'Italie fasciste. Fuite du roi et résistance du parti communiste d’Enver Hoxha, avec le soutien de la Yougoslavie de Tito.
>1943 : après la capitulation de l’Italie, l'armée hitlérienne occupe l’Albanie jusqu’à sa libération en 1944.
>11 janvier 1946 : la République populaire d’Albanie est proclamée. Enver Hoxha dirigera le pays d’une main de fer jusqu’à sa mort (en 1985).
>1955 : l’Albanie intègre le pacte de Varsovie.
>1961 : Rupture avec l'URSS puis avec la Chine. L'Albanie adopte une politique et une économie autarciques.
>1967 : Interdiction totale de pratiquer toute religion, des lieux de culte sont détruits. L’Albanie devient officiellement le premier Etat athée.
>1985 : Décès d'Enver Hoxha (avril). Le communiste Ramiz Alia devient chef d'Etat.
>1991 : Suite à la chute du mur de Berlin et du régime de Ceaucescu en Roumanie, la pression populaire et internationale permet d’instaurer le multipartisme. La privatisation de l’agriculture, la libéralisation des prix et du commerce extérieur s’accompagnent d’une chute de la production industrielle et d’une situation de famine.
>1992 : Sali Berisha devient le premier président de la République non communiste depuis la Seconde guerre mondiale. L’Albanie signe un accord de coopération avec Communauté économique européenne.
>1993 : Le pays se lance dans des réformes économiques et sociales (privatisations…).
>1995 : L'Albanie devient membre du Conseil de l'Europe et du "partenariat pour la paix" de l'OTAN.
>1997 : La crise des " pyramides financières " (faillites de sociétés d’épargne) plonge le pays dans le chaos, provoquant des émeutes, des pillages et plus de 1500 morts. Envoi en Albanie d’une force armée multinationale par le Conseil de sécurité des Nations unies en charge d’assurer la sécurité des ports et d’acheminer l’aide humanitaire.
>1998 : la constitution de l’Albanie est adoptée par referendum. Le pays peine à retrouver une stabilité économique et politique : il doit faire face à une pauvreté chronique, un fort taux de chômage et à un état de corruption généralisée.
>1999 : afflux massif de réfugiés albanais venus du Kosovo.
>2003 : ouverture des négociations entre l’Albanie et l’Union Européenne sur un accord d’association et de stabilisation.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés