Organismes / Afrique du Sud - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Afrique du Sud

  • Nom du pays : Afrique du Sud
  • Nom officiel : République d'Afrique du Sud
  • Nature de l'Etat : République unitaire, composée de 9 provinces.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 1,219 million de km²
  • Capitale : Pretoria (exécutif), Bloemfontein (judiciaire), Cape Town (législatif).
  • Frontières : Namibie, Botswana, Zimbabwe, Mozambique, avec comme enclave le Lesotho et le Swaziland, en bordure de l'océan Atlantique et de l'océan Indien.

Population

  • Nombre d'habitants : 50,5 millions (2011)
  • Langue(s) : Anglais (officielle), Afrikaans, 9 langues africaines.
  • Religions : Chrétiens (68%) - Musulmans (2%) - Hindous (1,5%) - croyances locales et animistes ( 28,5%)

Economie

>L'Afrique du Sud dispose d'une des économies les plus développées du continent africain. Elle dispose d'importantes ressources minières. Son secteur financier est bien développé.
>Son industrie est en expansion et réalise près du quart de son PIB. Elle dispose de bonnes infrastructures de communication, de transport et de distribution.
>Le secteur privé est diversifié et contrôlé, pour une bonne part, par des multinationales. Le gouvernement mène une politique de relance de la privatisation et d'encouragement des investissements étrangers.
>Ressources : L'Afrique du Sud est très riche en ressources naturelles. Elle dispose d'une position dominante sur le marché de l'or et du diamant. Les mines d'or fournissent actuellement 30% de la production mondiale. Elle est aussi le premier producteur de manganèse, de chrome, de vanadium et de vermiculite. Les réserves de charbon de l'Afrique du Sud sont très importantes et lui permettent de produire 87% de son électricité. Le potentiel touristique de l'Afrique du Sud est aussi très important.
>PIB : 11 796 Millions $ (1997)
>PIB par habitant : 76,90 $ (1997)

Histoire

>Avant l'installation au 17ème siècle des Boers dans la région du Cap de Bonne Espérance, le pays était peuplé de Bochiman, de Hottentots et de Bantous. Les Boers sont d'origine hollandaise. Leur implantation commence lorsque la compagnie des Indes Orientales installe un poste de ravitaillement en 1652 au Cap. D'autres colons hollandais viennent les rejoindre.
>En 1688, des Huguenots français rejoignent les Boers. Durant le 18ème siècle, les Boers ou "Afrikaaners" progressent vers l'intérieur et forment une communauté d'environ 15 000 personnes lorsque les Anglais s'installent une première fois au Cap en 1795, puis prennent possession du pays en 1814 et y installent 5000 colons britanniques. L'immigration anglaise et la suppression de l'esclavage en 1833 provoquent la migration vers le Nord et l'Est de 12000 Boers qui y établissent des républiques (le Transvaal, Orange et le Natal).
>La découverte dans les Etats du Nord de diamants en 1867, suivie un peu plus tard de celle de l'or, y attire un nombre important d'immigrants. La tension entre le Transvaal et la province du Cap monte, jusqu'à ce qu'éclate la "guerre des Boers" entre Anglais et Boers en 1889.
>La défaite des Boers en 1902 amène à la création en 1910 de l'Union d'Afrique du Sud, composée de 4 provinces.
>En 1912 est créé un parti bantou, l'ANC (African National Congress). Malgré l'opposition nationaliste, la Nation se range du côté des Alliés pendant la 2ème Guerre Mondiale, et l'Afrique du Sud devient membre des Nations-Unies en 1945.
>En 1948, le Parti Nationaliste arrive au pouvoir et introduit une politique de ségrégation entre races : l'apartheid (dévelopement séparé des races). L'apartheid domine la politique interne.
>En 1961, l'Afrique du Sud se déclare une république et se sépare du Commonwealth.
>Entre 1960 et le début des années 90, les tensions sociales s'accentuent et provoquent plusieurs émeutes, tandis que la politique de répression menée par le gouvernement suscite des réprobations internationales.
>En 1990, F.W. de Klerk accède au pouvoir. Il légalise l'ANC et fait libérer Nelson Mandela. De Klerk et Mandela préparent un plan de transition et reçoivent ensemble le prix Nobel de la Paix en 1993. Les sanctions internationales sont progressivement levées. Des élections multiraciales ont lieu en 1994 et consacrent la victoire de l'ANC.
>En 1997 ont commencé les travaux de la commission "Vérité et Réconciliation", présidée par l'Archevêque Desmond Tutu (Prix Nobel de la Paix en 1984) et chargée de faire la lumière sur les violations des droits de l'homme commises pendant l'apartheid entre 1960 et 1993. Les différents responsables de ces actes se voient proposer de témoigner de la vérité sur l'apartheid en échange d'une amnistie.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés