Organismes / Sénégal - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Sénégal

  • Nom du pays : Sénégal.
  • Nom officiel : République du Sénégal.
  • Nature de l'Etat : République démocratique.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 196 190 km².
  • Capitale : Dakar.
  • Frontières : Mauritanie, Mali, Guinée, Guinée-Bissau, comprenant l'enclave de la Gambie, en bordure de l'océan Atlantique.

Population

  • Nombre d'habitants : 12,4 millions (2007).
  • Langue(s) : Français (officielle), wolof, sérère, peul, autres dialectes.
  • Religions : musulmans (94%), chrétiens (5%), croyances indigènes (1%)

Economie

>L'agriculture, l'élevage et la pêche sont les principales activités du secteur primaire. Le secteur agricole (céréales, arachide, fruits et légumes) reste tributaire des aléas climatiques, notamment d'une relative baisse de la pluviométrie.
>L'exploitation et la transformation des phosphates et des produits de la mer (malgré leur raréfaction), ainsi que la transformation de l'arachide (huile et tourteaux pour le bétail) constituent les principales activités du secteur industriel. Mais ces activités traditionnelles sont aujourd'hui en déclin. Le secteur du BTP et la production de ciment bénéficient du boom des investissements immobiliers de la diaspora sénégalaise et des grands travaux d'infrastructures.
>Le secteur tertiaire (commerce, télécommunications, tourisme, transports...) est le secteur le plus dynamique de l'économie sénégalaise. Le pays bénéficie de bonnes infrastructures de télécommunications, qui favorisent les investissements dans les téléservices et l'internet.
>L'économie du pays souffre du manque de diversification de ses exportations, de la hausse de la facture pétrolière et du poids de la dette extérieure.
>L'augmentation de l'activité économique n'a pas pu faire reculer la pauvreté. Près de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et doit faire face à une flambée du prix des produits alimentaires.


Histoire

>Du VIIIe au XIe siècle : L'empire du Ghana, en pleine apogée, s'étend sur une partie de l’est de l'actuel Sénégal.
>XIe siècle : L'empire du Ghana est renversé au profit de l'empire Tukrur des Toucouleurs dont une partie couvre le nord du Sénégal. Début de l'islamisation du pays par les Almoravides, confrérie de moines guerriers d'origine berbère.
>XIIIe siècle : Naissance de l'empire du Djolof dans la partie centrale du Sénégal actuel. Il sera démantelé par les dissidences du Cayor, du Baol, du Wallo, du Sine et du Saloum.
>XVIe siècle : Etablissement de comptoirs portugais dans la presqu'île du Cap-Vert, à Gorée, Rufisque et Joal. Début de la traite des Noirs organisée par les Portugais.
>XVIIe - XIXe siècles : Les pays européens (Portugal, Hollande, Angleterre et France) se disputent le contrôle des comptoirs. Les Français établissent leur premier comptoir à Saint Louis de 1626 à 1659. Par les traités de Paris et de Vienne (1815-1816), la France colonise le Sénégal et fait de Dakar la capitale de l'Afrique de l'Ouest française. La Gambie, enclave à l’intérieur du Sénégal, demeure colonie britannique.
>1904 : Dakar devient capitale de l'Afrique Occidentale Française (A.O.F.).
>Durant les Première et Seconde guerres mondiales, la contribution des tirailleurs sénégalais à l'effort de guerre français fut importante. 180 000 tirailleurs sont recrutés pour aller combattre en France. Ils interviendront également, jusqu'en 1962, au Maroc, en Syrie, en France, en Tunisie, au Tchad et en Indochine.
>1945 : Lamine Gueye et Léopold Sédar Senghor siègent à l'Assemblée constituante française.
>20 août 1960 : Le Sénégal, république depuis 1958, accède à l'indépendance. Senghor devient le premier président de la République du Sénégal. Il instaure le multipartisme mais dominera la vie politique jusqu'à son retrait en 1980. Son Premier Ministre, Abdou Diouf, lui succède.
>1982 : Naissance de la confédération de Sénégambie, association politique entre le Sénégal et la Gambie. Elle sera dissoute en 1989.
>1982-1983 : Intervention de l'armée en Casamance suite à de violentes manifestations de séparatistes casamançais à Ziguinchor. Le conflit armé entre le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et le pouvoir durera plus de 20 ans.
>1988 : Dans un contexte économique et social de crise, Abdou Diouf remporte les élections présidentielles face à son principal opposant, Abdoulaye Wade.
>1989 : Crise avec la Mauritanie. Le pillage de boutiques tenues par des Mauritaniens au Sénégal donne lieu à des exactions envers des Sénégalais en Mauritanie.
>1991 : Abdoulaye Wade, de retour d'une année d'exil en France, est nommé Premier Ministre.
>1993 : Réelection d’Abdou Diouf face à Abdoulaye Wade aux élections présidentielles.
>1997 : Affrontements en Casamance.
>2000 : Abdoulaye Wade remporte les élections présidentielles.
>2001 : Mame Madior Boye devient la première femme à occuper le poste de Premier Ministre au Sénégal. Mort de Léopold Sédar Senghor à Verson (France).
>2004 : Signature d'un accord de paix entre le président Abdoulaye Wade et le secrétaire général du MFDC Augustin Diamacoune Senghor.
>2007 : Réélection d'Abdoulaye Wade à la Présidence de la République.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés