Organismes / Sao Tomé et Principe - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Sao Tomé et Principe

  • Nom du pays : Sao Tomé et Principe
  • Nom officiel : République démocratique de Sao Tomé et Principe
  • Nature de l'Etat : république
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 1001 km²
  • Capitale : Sao Tomé
  • Frontières : dans le Golfe de Guinée, pays formé de deux îles principales, Sao Tomé et Principe, et de plusieurs îlots situés à 350 km au large des côtes du Gabon

Population

  • Nombre d'habitants : 193 413 (2006)
  • Langue(s) : portugais (officielle), forro (créole), fang (langue bantoue)
  • Religions : catholiques, protestants, adventistes du 7ème jour

Economie

>Le sol arable, très riche, représente 2 % du territoire. Les produits agricoles qui en proviennent sont principalement destinés à l’exportation : cacao (quasi-monoculture), café, noix de coco et de palme, copra, bananes, papayes, épices (poivre, cannelle)... Les cultures vivrières (manioc, igname, patate douce) ne permettent pas l’autosuffisance alimentaire et 90 % des denrées alimentaires doivent être importées. Sont aussi pratiqués l’élevage (bovins, porcs, petit bétail) et la pêche (thon), ainsi que la sylviculture. Le secteur agricole, en cours de privatisation, constitue le principal secteur d’activité du pays.
>Le secteur industriel est peu développé et consiste en industries légères (ingéniérie agricole, textiles) et agro-alimentaires.
>Nécessité d'une aide étrangère importante.

Histoire

>Lors de l’arrivée, en 1471, des navigateurs portugais Pedro Escobar et Joao Gomes, les îles de Sao Tomé et de Principe étaient inhabitées. Elles furent proclamées colonie portugaise en 1522.
>Dans un premier temps on y exila des repris de justice et des juifs chassés par l’Inquisition, puis on y déporta des esclaves pour y servir de main-d’œuvre dans les plantations de canne à sucre. Les îles devinrent une plaque tournante de la traite des esclaves et leur histoire est marquée par de nombreuses révoltes d’esclaves.
>Au 17ème siècle, les îles de Sao Tomé et Principe furent parmi les principaux producteurs mondiaux de canne à sucre.
>Au 19ème siècle fut introduite la culture du cacao, dont Sao Tomé devint le premier producteur mondial au début du 20ème siècle. L’esclavage est aboli en 1876, mais les conditions de travail des ouvriers des plantations restent pénibles.
>1951 : Sao Tomé et Principe devient province portugaise d’Outre-Mer.
>1953 : répression sanglante d’une révolte, dirigée contre les planteurs portugais. Fondation à Lisbonne du Mouvement de Libération de Sao Tomé et Principe (MLSTP) par Manuel Pinto da Costa et Miguel Trovoado, étudiants santoméens.
>1974 : à la suite de la révolution des œillets, le Portugal s’engage dans un processus de décolonisation. Le 12 juillet 1975, Sao Tomé et Principe accède à l’indépendance. Manuel Pinto da Costa en devient le premier président de la république, tandis que Miguel Trovoado, en désaccord avec le parti dont il fut un des fondateurs, prend le chemin de l’exil. Le MLSTP est le seul parti légal.
>Le pays s’engage sur une voie marxiste-léniniste ; les plantations sont nationalisées.
>En 1990, l’adoption d’une nouvelle constitution approuvée par référendum met officiellement un terme au régime du parti unique, au profit d’un régime parlementaire multipartite.
>En 1991, le MLSTP perd les élections législatives et Miguel Trovoada est élu président de la république.
>Le pays engage la privatisation du secteur agricole. La mise en œuvre d’un plan de redressement, préconisé par le FMI, provoque des troubles sociaux, en raison d’une brutale dégradation du niveau de vie. Le Parti social-démocrate (PSD), ex-MLSTP, remporte les élections législatives de 1994.
>25 avril 1995 : Principe accède à l’autonomie.
>Août 1995 : Miguel Trovoado est déposé par un coup d’Etat militaire, mais est réintégré dans ses fonctions après l’échec du putsch. Il sera réélu en 1996.
>2001 : élection à la présidence de la république de l’homme d’affaires Fradique de Menezes.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés