Organismes / Philippines - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Organismes / Philippines

  • Nom du pays : Philippines.
  • Nom officiel : République des Philippines.
  • Nature de l'Etat : République.
  • Hymne National :

Géographie

  • Superficie : 300 000 km².
  • Capitale : Manille.
  • Frontières : Archipel d'îles dans le Pacifique.

Population

  • Nombre d'habitants : 88,7 millions ( 2007).
  • Langue(s) : Anglais et filipino (officielles).
  • Religions : Catholiques (83%), Protestants (9%), Musulmans (5%), Bouddhistes et autres (3%).

Economie

>Les Philippines bénéficient d'importantes richesses en minerais (or, argent, nickel, charbon...), qui restent encore sous-exploitées.
>Le pays est le premier producteur mondial de fruits tropicaux (ananas, noix de coco, bananes, mangues...) mais l'agriculture pâtit d'une faible productivité.
>Le pays est doté d'une industrie manufacturière (agroalimentaire et électronique) compétitive. Les télécommunications et la sous-traitance des activités de services (outsourcing, avec notamment les centres d'appels) se développent.
>Les services ont un rôle prédominant dans l'économie des Philippines.
>Les transferts d'argent des Philippins émigrés ont un rôle important dans l'économie du pays en apportant un soutien à la consommation intérieure.
>Le gouvernement vise à réduire le service de la dette par des réformes fiscales et la rationalisation des services publics.


Histoire

>XVème siècle : installation de sultanats dans l’archipel de Sulu et sur l’île de Mindanao.
>Découvertes et christianisées par Magellan en 1521, les Philippines sont colonisées par les Espagnols puis sont cédées aux Etats-Unis en 1898. Elles se dotent un gouvernement autonome en 1935 et accèdent à l'indépendance en 1946, après avoir été occupées par le Japon pendant la dernière guerre mondiale.
>En 1965, Ferdinand Marcos, porte-parole du parti nationaliste, est élu Président.
>En 1972, Marcos décrète la loi martiale et s'octroie les pleins pouvoirs. Les dirigeants de l'opposition sont arrêtés. La non résolution de la question agraire amène Marcos à faire face à des mouvements communistes d'opposition de mieux en mieux organisés (Nouvelle Armée Populaire) auxquels viennent s'agréger dès le début des années 70 des mouvements autonomistes musulmans.
>En 1978, Marcos cumule les fonctions de Président et de Premier Ministre.
>Les mouvements de guérillas se développent durant les années 80. Après des élections contestées, des manifestations populaires et des militaires rebelles portent au pouvoir Corazon Aquino, la veuve d'un opposant assassiné sur l'aéroport de Manille quelques années plus tôt.
>1987 : Retour à la démocratie. Une nouvelle Constitution établit un système de gouvernement présidentiel, un parlement bicaméral et un système judiciaire indépendant. Une réforme agraire est également votée.
>1992 : Le général Fidel Ramos accède au pouvoir après sa victoire aux élections présidentielles. Les Etats-Unis ferment leurs dernières bases militaires dans le pays.
>1998-2001 : Joseph Estrada, candidat de l'opposition, succède à Fidel Ramos à la tête de l'Etat. Accusé de corruption, il doit démissionner. Gloria Macapagal Arroyo, vice-présidente, lui succède.
>2001-2006 : Les Philippines doivent faire face à un climat d’insécurité et de violence, notamment en raison d'un conflit ancien entre les forces séparatistes des Moros et les forces gouvernementales dans la province de Sulu et sur l’île de Mindanao.
>2007 : Le gouvernement parvient à un accord avec le mouvement des séparatistes des Moros en leur accordant un territoire dans le sud de l'île de Mindanao.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés